Le Plan Épargne Retraite ou PER a été mis en route le 1er octobre 2019 pour donner l’opportunité aux Français de profiter d’un produit d’épargne retraite singulier, aisé et à la portée de tous. Les anciens produits comme le PERP, le Perco ou encore le contrat « Articles 83 » ne seront plus disponibles à partir du mois d’octobre 2020. Découvrez l’essentiel à savoir sur le Plan Épargne Retraite.

Quel est l’intérêt du PER ?

La loi Pacte ou Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises a mis en avant la réforme de l’épargne retraite dans ces projets de premier plan. Le but de cette amélioration vise la normalisation et l’égalisation des règles des produits d’épargne retraite individuelle. D’où la conception d’un nouveau produit qu’on peut voir ici.

L’intérêt du PER se trouve dans son caractère simpliste et accessible. Il rejoint à grande vitesse l’assurance vie qui garde sa position en première liste du répertoire de placement favori des Français avec une estimation de 1 700 milliards d’euros d’encours. Les atouts incontournables du PER sont : la gestion simplifiée, la fiscalité salutaire et les conditions de retraits et de sorties plus flexibles.

Quels sont les produits proposés par le PER ?

Le PER suggère trois catégories de produits, à savoir :

  • Le PER individuel ou PERIN pour substituer au Plan d’épargne retraite populaire et le contrat Madelin. Il fonctionne à la base de versements consentants ;
  • Le PER collectif ou PERCOL pour renouveler le Plan d’épargne pour la retraite collective. Il s’adapte aux salariés et se ravitaille par l’épargne salariale comme la participation, l’abondement ou le CET ;
  • Le PER catégoriel ou PERCAT pour relayer le contrat « articles 83 ». Il ne se recommande que pour une certaine catégorie de travailleurs. Le PERCAT s’alimente par des dépôts obligatoires ou des transferts entrants de fonds.

Comment fonctionne le PER ?

Le PER est tout d’abord un produit d’épargne pour la retraite comme son nom l’indique. L’épargne ne sera pas à portée de main de l’économe qu’au moment de son départ en retraite sauf sur quelques exceptions près comme l’achat d’une résidence principale par exemple. D’ailleurs, il se présente comme un produit de défiscalisation suivant le choix de l’épargnant.

Le PER fonctionne en gestion pilotée par défaut. L’administrateur va distribuer votre fond suivant votre profil et à partir d’une distribution d’unités de compte et de fonds euros sécurisés. La gestion sera d’autant plus active afin d’aspirer à un bon rendement.

Quels sont les critères de choix du PER ?

Pour bien sélectionner votre PER, tenez compte de cinq critères imparables, à savoir :

  • Les frais : les frais de gestion et autres dépenses liés à la gérance du fond sont minimes, surtout avec une gestion pilotée ;
  • La flexibilité : l’épargnant a la possibilité de faire le versement à son rythme et sans pression ;
  • La gestion : l’économe a le choix entre la gestion libre et la gestion pilotée, mais également la sélection de fonds euro et fonds d’investissement ;
  • Les modalités de sortie : elles se présentent sous forme de capital et/ou rente. La rente propose plusieurs options telles que la rente réversible au conjoint ; la rente majorée entre autres ;
  • L’assureur : il sera le garant de votre placement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *